Sylvain, étudiant en master 2 « Biologie et Génétique Moléculaire »

Après un premier semestre de PACES riche en sciences fondamentales, je me suis vite rendu compte au deuxième semestre que ce n’était pas un sujet grandement abordé dans les études de médecine. J’avais donc en tête si la première année était obtenue de postuler au double-cursus Médecine-Sciences de Strasbourg pour continuer la biologie fondamentale et particulièrement la génétique humaine en plus de mon cursus médical.

En P2, nous avions des cours dans de multiples domaines afin de voir quel(s) sujet(s) nous intéressai(en)t le plus. Je me souviens tout particulièrement d’un cours sur l’appariement des bases de l’ADN du Professeur E. Westhof que j’avais littéralement adoré ! Après 2 semaines de Travaux Pratiques, j’étais 6 semaines dans un laboratoire de Résonance Magnétique du Nucléaire à l’IGBMC dirigé par Pr B. Kieffer où j’ai travaillé sur les modifications des configurations tridimensionnelles d’un peptide en fonction des modifications physico-chimiques post-transcriptionnelles qu’on pouvait lui appliquer.

En D1, j’ai réalisé mes UE au sein du Master « Biologie et Génétique Moléculaire » où j’ai suivi eu premier semestre les cours d’ « Expression des Gènes et Biosynthèse des Protéines » et au deuxième semestre ceux de « RNA Silencing ». Pendant l’été j’étais en stage à l’Institut de la Vision à Paris, dans le laboratoire de génétique d’ « Identification des défauts de gènes entraînant des maladies oculaires progressives et non progressives » dirigées par Mesdames I. Audo et C. Zeitz où j’ai réalisé le séquençage d’ADN de patient afin d’identifier des variants connus ou inconnus, dans la littérature scientifique impliqués dans les dystrophies réticulées.

À la rentrée 2019, je continue mon Master 2 en « Biologie et Génétique Moléculaire » à la faculté de Sciences de la Vie de l’Université de Strasbourg, avant de démarrer mon stage au deuxième semestre dans le laboratoire du Pr H. Dollfus au sein du nouvel Institut de Génétique Médicale d’Alsace sur le campus de la faculté de Médecine. A la fin de l’année il me faudra choisir entre une voie 1 avec un retour en quatrième année de Médecine, ou une voie 2 avec une thèse de Sciences, avant un retour également en quatrième année de Médecine.